Activités des réseaux européens du RIOB en 2014

 

 

1. Contexte et objectifs

 
Le groupe Euro-RIOB, créé à Valence - Espagne - en 2003 par les organismes de bassins européens du RIOB pour la mise en œuvre de la Directive Cadre sur l’Eau (DCE), a pour objectif d’enrichir l’application des politiques de l’eau en Europe et les travaux de la Stratégie Commune de Mise en œuvre (CIS) à travers les analyses résultant des parties directement impliquées sur le terrain. Le groupe Euro-RIOB permet en effet aux organismes de bassin et de districts hydrographiques de se rencontrer régulièrement et de manière informelle pour échanger sur leurs expériences, identifier les problèmes opérationnels, faire de propositions spécifiques pour la mise en œuvre de la DCE et partager les principes et outils des directives européennes sur l’eau avec les pays au voisinage de l’Europe.
Capitalisant sur ses activités passées, le groupe Euro-RIOB propose d’impliquer tous les organismes de bassin et les autorités de districts hydrographiques compétentes dans un travail collaboratif et un échange d’informations permanent sur la mise en œuvre de la DCE et de la planification par bassin versant.
 
L’objectif final est de :
  • Permettre un échange "horizontal" rapide sur les bonnes pratiques en mettant en contact les membres des différents organismes de bassin à travers l’Europe et travaillant sur les mêmes thèmes en lien avec la mise en œuvre de la DCE ;
  • Renforcer la communication "verticale" entre les décideurs au niveau européen et les membres des organismes de bassin travaillant sur le terrain.
 
Le groupe Euro-RIOB propose d’orienter les échanges en 2014 autour de deux sujets qui apparaissent comme des enjeux importants vis-à-vis de la mise en œuvre de la première génération de programmes de mesures et la préparation de la seconde.
 
Il a été proposé d’étudier ces deux thèmes en lien avec les activités de la CIS. D’autres sujets pourraient être identifiés et approfondis par la suite, et les membres du SCG ont été invités à faire des propositions sur ce point.
 

 

2. Fonctionnement général du Réseau

 
Faciliter les contacts et le networking
Afin de faciliter les contacts entre les différentes personnes intéressées, la première étape est de développer et mettre en place une base de données relative aux organismes de bassin contenant l’identification des contacts organisés par principaux champs de compétences et d’intérêts.
De manière évidente et en se référant à l’article 3.8 de la DCE (précisant que "les Etats Membres doivent fournir à la Commission une liste de leurs autorités compétentes"), la liste des organismes de bassin compétents fournit une bonne base. Cependant, cette première sélection pourrait être complétée par l’identification d’autres organismes de bassin et de contacts pertinents en lien avec différents champs de travail.
Le secrétariat du groupe Euro-RIOB sera en charge du référencement de cette base de données et les contacts seront intégrés sur la base du volontariat.
 
Organisation des échanges techniques sur les thèmes retenus :
Sur la base des expériences passées et dans le but de développer un cadre de travail pour les activités du réseau, le groupe Euro-INBO voudrait proposer d’organiser les échanges en 2014 autour de deux sujets qui apparaissent comme des enjeux importants dans le contexte de mise en œuvre des programmes de mesures et de leur mise à jour pour la deuxième période de planification :
 
Communication avec les parties prenantes sur la base des résultats du monitoring
L’atelier Monitoring dédié en 2013 fut une opportunité pour partager les stratégies et les pratiques de monitoring dans le contexte de la DCE et l’influence que cela pourrait avoir sur la mise en œuvre et le monitoring des programmes de mesures. En prenant en compte ces précédents échanges et l’intérêt exprimé par les participants, il a été proposé de poursuivre ces échanges en les approfondissant et en les ciblant sur la manière d’utiliser les résultats du monitoring pour mieux faire le lien entre les pressions et les mesures, et d’identifier les meilleures manières de communiquer les résultats aux décideurs et au public.
 
Restauration de rivière étendue aux Mesures de Rétention d’Eau Naturelles (NWRM)
En accord avec la DCE, le Schéma Directeur pour la Sauvegarde des Eaux Européennes indique que les pollutions diffuses et l’hydromorphologie sont des pressions significatives affectant l’état des rivières. De ce fait plus d’efforts sont nécessaires pour répondre à ces pressions dans le but d’atteinte du bon état écologique des masses d’eau. Pour ce faire, une solution serait de mieux concevoir les mesures au travers d’une mise en pratique intégrée des Directives Européennes telles que la Politique Agricole Commune, la DCE, la Directive Inondation, la Directive Habitat et la Directive Energies Renouvelables. Il y a de même un intérêt croissant pour les mesures dites de Rétention d’Eau Naturelles (NWRM) comme moyen d’améliorer l’état des eaux vis-à-vis de l’hydromorphologie et des pollutions diffuses, grâce au travail réalisé lors de la CIS 2013-2015 et au contrat de service pour le COM sur les NWRM.
 
La conférence Euro-RIOB présente ainsi une très bonne opportunité pour mobiliser les organismes de bassin et les gestionnaires sur la restauration de rivière et les NWRM. Cela sera complémentaire avec l’ECRR et les autres activités des réseaux, et développé conjointement, dans l’objectif d’améliorer les connaissances sur ces approches, de mettre en avant leurs bénéfices multiples et leurs liens avec les autres directives. Les participants échangeront aussi leurs expériences sur la manière de communiquer sur la mise en œuvre et les bénéfices de la restauration de rivière et des NWRM, et sur la manière de mobiliser les parties prenantes qui pourraient être impliquées dans la mise en œuvre pratique des projets.
 
Il est proposé d’étudier ces deux thèmes en 2014 en lien avec les activités de la CIS. D’autres sujets peuvent être identifiés et traités par la suite, et les membres du SCG sont invités à proposer des thèmes supplémentaires qu’ils aimeraient voir traités lors des prochaines activités.
Dans tous les cas les sujets sélectionnés seront traités notamment lors d’ateliers dédiés pendant la conférence annuelle Euro-RIOB, et les résultats ensuite présentés au SCG et aux autres groupes de travail de la CIS compétents en la matière. Le secrétariat du groupe Euro-RIOB fera la liaison avec les groupes de travail de la CIS adéquats de manière à s’assurer d’éviter les activités se recouvrant et que les intérêts potentiels des groupes de travail soient identifiés.
 
Échanges virtuels
En plus de ces ateliers et dans le but de réduire les coûts logistiques, il est proposé de développer des plateformes d’échange électroniques pour faciliter la communication entre les membres du réseau :
  • E-forum : utilisation des plateformes électroniques existantes (Twitter et LinkedIn) pour donner une opportunité aux membres du réseau de discuter de sujets spécifiques introduits par un facilitateur.
  • Une lettre d’information gardera les membres du réseau informés des développements importants liés aux différents sujets traités. Cette lettre d’information traitera des progrès réalisés sur les différents sujets en résumant les principaux résultats, dans le but de faciliter une dissémination rapide des bonnes pratiques.
 
 
PDF - 166.7 ko
Information note to the Strategic Coordination Group Activities of INBO European Networks in 2014

Pour plus d’informations merci de contacter :

monitoringresults2014@riob.org ou nwrmrestorationworkshop2014@riob.org

 
Date de mise en ligne : 21 mai 2014
Activités des réseaux européens du RIOB en 2014

Toutes les versions de cet article : [English] [français]