L’après Cop22 : quelle gouvernance possible pour le nexus Eau-Energie-Alimentation ?

 
27-29 mars 2017, Beyrouth (Liban)
Organisé par le Ministère de l’Énergie et de l’Eau du Liban Et le Réseau Méditerranéen des organismes des bassins (REMOB).
 
Au programme :
 
Table ronde d’ouverture : Les politiques d’adaptation au changement climatique : un enjeu de gouvernance
 
Session 1 : Le rôle de l’Etat dans la mise en œuvre de politiques publiques d’adaptation au changement climatique
 
Session 2 : Le rôle des organisations régionales et onusiennes : renforcer la coopération entre les pays pour une optimisation de la gestion
 
Session 3 : Quels outils financiers ? Les banques d’aide au développement et les partenariats publics-privés
 
Participation du secteur privé dans les investissements financiers viables et socialement acceptable dans le secteur de l’eau
 
Sécurisation des ressources eau-énergie-alimentation : prise en compte des conflits géopolitiques
 
Session 4 : l’Hydro-diplomatie pour la sécurisation des Bassins Transfrontaliers
 
Session 5 : Vulnérabilité des infrastructures Hydrauliques : Prévention, contrôle et sécurisation
 
Session 6 : Outils technologiques et systèmes d’informations sur l’eau pour l’adaptation aux changements climatiques
 
 
 

Programme Programme
(PDF – 460.7 ko)
Date de mise en ligne : 2 mars 2017
L'après Cop22 : quelle gouvernance possible pour le nexus Eau-Energie-Alimentation ?